les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Inoubliable géographe dont les cartes scolaires murales accrochées dans toutes les écoles de France sont devenues émouvant patrimoine.
Grâce à lui, la géographie française se renouvelle à la fin du 19e siècle.

 

télécharger cet article

 

Paul VIDAL de La BLACHE

Né Paul Marie Joseph VIDAL de la Blache le 23 janvier 1845 à zéro heure
Déclaré le 23 janvier à 9h du matin
Enfant « né le jour d’hier à l’heure de minuit » soit le 23 à zéro heure
Selon acte n°15 – AD34 en ligne – 5 M I 22/9 1843-1849 – vue 63/203

 Décédé le 5 avril 1918 à La Seyne-sur-Mer 83 Var

 

 

Historien devenu géographe en parcourant la Grèce

Apôtre de la géographie universitaire et scolaire en France.

Collecter des connaissances et les mettre en scène…

 

 

Historien devenu géographe en parcourant la Grèce

Combien d’écoliers ont promené un regard studieux ou rêveur sur les cartes scolaires VIDAL-LABLACHE pendues aux murs de leur classe ?

Avec ce double patronyme, le libraire Armand-Collin a édité des milliers de cartes jusque dans les années 1960. Devenues désormais patrimoine prisé, elles donnent à voir la géographie mais aussi l’histoire politique, sociale et économique au niveau universel, jusqu’au milieu du 20e siècle.

C’est en parcourant la Grèce à la découverte des lieux et des civilisations que Paul Vidal de la Blache découvre sa vocation de géographe.

Cette révélation fera sa légitime renommée pour avoir donné à la géographie ses lettres de noblesse, alors qu’elle est encore une discipline universitaire secondaire.

Avec son disciple Lucien Gallois, il fonde en 1891 la revue qui fera référence, Les Annales de la géographie.

Brillant élève issu d’une famille universitaire et militaire, entré à l’École normale supérieure à l’âge de 18 ans, il est reçu 1er à l’agrégation d’histoire géographie avant d’enseigner à Carcassonne puis à l’École française d’Athènes de 1867 à 1870.

Il en profite pour voyager dans le bassin méditerranéen, Italie, Palestine, Égypte… et  assister dans l’enthousiasme en 1869 à l’inauguration du Canal de Suez construit sous l’égide de Ferdinand de Lesseps.

 


Planche scolaire de Vidal-Lablache 

 

Apôtre de la géographie universitaire et scolaire en France.

Revenu enseigner en France et devenu docteur ès-lettres, il traverse en 1871 l’insurrection de la Commune muni d’un faux passeport brésilien, pour faire imprimer sa thèse d’histoire antique. C’est à partir de là qu’il jette son dévolu sur la géographie.

D’autant qu’après la défaite contre la Prusse, un mouvement s’élève pour développer - à l’instar de l’Allemagne -  l’enseignement de la géographie à l’université et à l’école.

Après Élisée Reclus, Paul Vidal de la Blache est un des premiers géographes français à relier les aspects humains et politiques à la géologie, aux transports et à l’histoire.

Sa cartographie variée, narrative et descriptive ainsi que ses nombreux ouvrages en font vite un incontournable de la géographie au sein des écoles et universités.

Maître de conférences, sous-directeur à l’École Normale Supérieure et professeur à la Sorbonne, il est le maître direct de nombreux historiens.

Partie prenante du Comité d’études créé par Aristide Briand en février 1917, il contribue à définir la nouvelle carte de l’Europe politique.

Cependant, il décède à 73 ans sans voir la fin de la guerre qui lui a pris son propre fils Joseph lui aussi géographe et tué au combat en janvier 1915.


Autriche-Hongrie ; Italie ancienne ; Alsace-Lorraine : Atlas Vidal-Lablache

 

 

Collecter des connaissances et les mettre en scène…

L’art de révolutionner la science qu’est la géographie, voilà en quelques mots le profil du caractère de Vidal de la Blache, né entre Verseau et Balance.

Faire ce qui ne s’est encore jamais fait pour le bien du devenir humain est le lot de ce Prométhée de la géographie, toujours avide de collecter du savoir (Capricorne et Saturne).

Accomplir dans l’enthousiasme des tâches de grande ampleur convient à ce scientifique imaginatif et indépendant.

Il sait mettre en scène, les connaissances géographiques à travers notamment ses cartes scolaires placées dans toutes les écoles (Jupiter/Uranus en V).

C’est une façon de porter aux autres le feu de la connaissance pour ce natif marqué par l’élément feu et stimulé par la tension créatrice.

Honneur à ce scientifique qui a su instruire par l’image !

 

 

 


Logiciel Auréas Astro PC Paris

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page