les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Une des premières speakerines de télévision, devenue productrice et animatrice de variétés, elle voue sa vie au petit écran, de 1949 à 1990 via diverses responsabilités.

 

télécharger cet article

 

Jacqueline JOUBERT

Née Jacqueline Annette Édith PIERRE dite Jacqueline JOUBERT

Le 29 mars 1921 à 3h à Paris 9e
Selon données Didier Geslain

 Décédée le 2 janvier 2005 à Neuilly-sur-Seine 92 Hauts-de-Seine

 

 

« Et maintenant, faites de beaux rêves »

40 ans de présence dans l’histoire de la télévision

Années 1970 : elle lance Dorothée et Récré A2

Une bâtisseuse inspirée au service de la télévision naissante !

 

 

« Et maintenant, faites de beaux rêves »

C’est ainsi que Jacqueline Joubert annonce la fin de journée à la télévision. Elle refuse de dire le rituel  « Bonsoir Mesdames, bonsoir Mesdemoiselles, bonsoir Messieurs.

Annoncer les programmes à venir et faire patienter les téléspectateurs en cas de panne technique, tel est à l’époque le rôle de la speakerine.

Alors que la télévision est encore un privilège rarissime en France, voilà qu’apparaît le 25 mai 1949 la 1ère speakerine Jacqueline Joubert à la Radiodiffusion-Télévision Française (RTF).

Un mois plus tard, le 1er journal télévisé est diffusé sous la direction de Pierre Sabbagh.

Présentatrice puis productrice et réalisatrice d’émissions de variétés, elle s’illustre aussi comme actrice pour le cinéma et la télévision.

 

40 ans de présence dans l’histoire de la télévision

En plus de 40 ans de carrière, son nom s’inscrit dans l’histoire de la télévision française.

Enfant, le monde du spectacle peut lui être familier par son père directeur du Théâtre Trianon Lyrique pour opérettes et opéras-comiques, mais il décède alors qu’elle n’a que 7 ans.

Devenue secrétaire après ses études, elle suit des cours d’art dramatique et fait partie en 1946 d’une tournée théâtrale au Moyen-Orient.

 


Un téléviseur de 1958 – source Wikipédia

 

Engagée sur concours(*) le 3 mai 1949 à la télévision publique RTF (Radio Télévision Française) elle présente pour la première fois les programmes le 25 mai 1949.

(*) Pour avoir su parfaitement prononcer « Rachmaninov, anticonstitutionnellement, Nabuchodonosor, Yehudi Menuhin et Épaminondas »,

Présentatrice de Rendez-vous avec…, à partir du 2 mars 1954, elle y accueille des chanteurs connus ou jeunes talents.

Depuis Cannes, elle présente en 1959 et 1961, le Concours Eurovision de la Chanson ainsi que la sélection française à ce concours en 1961.


Émission pour la jeunesse créée par Jacqueline Joubert
et qui a existé du 3 juillet 1978 au 29 juin 1988

 

Années 1970 : elle lance Dorothée et Récré A2

A partir de 1966, elle devient productrice et réalisatrice d’émissions de variétés pour l’ORTF, puis directrice de l’Unité Jeunesse de l’ORTF dans les années 1970 où elle lance Dorothée et Récré A2. Elle présente aussi le dessin animé japonais Goldorak – qu’elle avouera plus tard « ne pas apprécier ».

Sur cette chaîne, elle dirige l’Unité Jeunesse jusqu’en 1988.

Mais le départ de Dorothée sonne le glas de Récré A2. Toutefois Jacqueline Joubert reste dans la variété jeunesse de cette chaîne jusqu’en 1990 à la tête de l’Unité Fictions, Jeunesse et Famille.

Sa mise à la retraite d’office par Antenne 2, alors qu’elle a encore plein de projets malgré ses 70 ans, est pour elle une période difficile.

Alors on la retrouve dans quelques téléfilms et un film de Claude Lelouch.

Mariée en 1953 avec Georges de Caunes, elle est la mère d’Antoine de Caunes et la grand-mère d’Emma de Caunes.

 

Sources documentaires :
http://didiertougard.blogspot.com/2010/03/lhistoire-de-la-television-les_05.html

Wikipédia

 

Voir dossier « de l’ORTF à nos jours ».

 

Retrouver la 1ère émission de Récré A2 :
https://www.youtube.com/watch?v=FkjGZMLeiTU

 

 

Une bâtisseuse inspirée au service de la télévision naissante !

Quel magnifique dessin que le thème astral de Jacqueline Joubert !

Il nous dévoile un festival de talents tous azimuts !

Du Bélier au Capricorne, entre feu et terre avec l’influence des signes d’eau, la voilà nantie de grandes facilités, pour les idées, l’organisation pratique, le tout appuyé sur une puissante créativité (Vénus-Mars/Taureau).

On peut dire qu’elle est une bâtisseuse de la télévision naissante.

Bâtir du nouveau et mettre en scène des animations artistiques pour le bonheur du grand public, telle est la fonction de Jacqueline Joubert en tant que productrice et réalisatrice.

Sortie rapidement du seul rôle trop limité de speakerine, elle excelle dans cette responsabilité d’arrière-plan qui lui correspond parfaitement.

Au service des variétés, notamment pour la jeunesse, elle orchestre avec grande facilité et intuition tous ses projets nés de sa créativité intarissable.

Hommage à cette grande dame du petit écran qui a contribué aux belles heures de la télévision naissante !

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

En astrologie, quel est le profil de l'animateur ?

Pour en savoir plus consulter le lien :

https://www.janinetissot.com/2021/04/29/les-animateurs/

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page