les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il est l’inventeur de l’Almanach qui porte son nom. Depuis 1886, ce périodique est publié une fois l’an, hormis pendant la Seconde Guerre mondiale.

télécharger cet article

 

Joseph VERMOT

Né Joseph Féréol Vermot le 9 octobre 1828 à 21h Le Russey Doubs 25
Selon acte n°22 aimablement transmis par les AD25

Décédé à Paris en 1893

 

 

Joseph VERMOT

Un des symboles de la culture populaire française

Joseph lance l’Almanach et son fils Maurice le fait prospérer

Quelques illustrations de l’humour à la Vermot

Curieux, créatif et sarcastique, il veut amuser le peuple

Maurice VERMOT

Maurice est fait pour continuer l’aventure paternelle de l’Almanach

 

 

Un des symboles de la culture populaire française

 

Ce périodique annuel est conçu pour intéresser le lecteur au rythme d’une page par jour.

Illustrations, blagues, calembours, dictons comiques, photos, informations pratiques, illustrations, recettes, conseils, saint du jour, lunaisons et heures du soleil… livrés pêle-mêle, sont là pour, informer, distraire et amuser celui qui le feuillette au gré des journées et de sa curiosité.

Souvent qualifié de cocardier, misogyne, colonialiste, et dont l’humour manquerait de finesse, il traverse modes et époques puisqu’il est encore publié chaque année en notre 21e siècle ! Et toujours avec sa couverture rouge qui est sa marque d’origine.

Quelle longévité pour cette publication humoristique qui franchit trois siècles !

 

Joseph lance l’Almanach et son fils Maurice le fait prospérer

Issu d’une lignée de paysans du Russey, Joseph Vermot s’éloigne de la tradition familiale et se lance dans l’édition. Il commence par les catalogues publicitaires pour les maisons de confection de la région.

Inspiré par « Le Grand Messager Boiteux » qui est une des lectures prisées des habitants du Haut-Doubs, il a l’idée de créer son propre almanach.

Pour cela, il s’installe dans la capitale et devient l’associé de son ancien patron. Et le premier Almanach Vermot  paraît le 1er janvier 1886.

Après le décès de Joseph Vermot en 1893, son fils Maurice poursuit l’aventure et fait prospérer l’Almanach Vermot au point qu’à sa mort en 1937, il est tiré à 800.000 exemplaires.

Ce titre, actuellement édité par Hachette Livres, symbolise un des aspects de la culture populaire française.

Parmi les nombreux illustrateurs qui collaborent à cette publication, on retrouve de grands noms du dessin tels que Jack Abeillé, Jean d'Aurian, Haye, Henriot, Robert Le Noir, Maurice Radiguet... Dubout, Faizant, Reiser, Wolinski

 

Quelques illustrations de l’humour à la Vermot

Pourquoi les lézards recherchent-ils les vieux murs ?
– Pour y trouver des lézardes.

Un chat qui attend une souris n’est pas triste : il aime la guetter.

– Qu’est-ce qu’on donne à une mariée en cadeau ?
– En cas d’eau, on lui donne un parapluie.

Sources documentaires : http://www.racinescomtoises.net/index?/category/3055joseph_et_maurice_vermot_almanach_vermot

 

 

Curieux, créatif et sarcastique, il veut amuser le peuple

Chez Joseph Vermot, une créativité Cancer aussi grande que sa curiosité Scorpion, l’encourage à se lancer dans l’édition plutôt que dans l’agriculture. Mettre en scène, faire savoir au public, le conduit à démarrer dans la publicité.

A l’esprit facétieux, ingénieux, volontiers sarcastique et bavard, il lui faut donner à rire des travers humains par une publication populaire et humoristique. Et tant mieux, si cet humour est râpeux et sans complaisance. Cela lui convient bien.

Reflet de son époque mais aussi de son caractère, par les blagues de son Almanach, il fait le choix de dessins qui donne à rire dans le style « cocardier, misogyne, colonialiste… ».

Mais il lui faut toujours créer en fonction de la plus grande popularité, donner du bon temps au lecteur dans une œuvre de grande ampleur qui amuse les familles.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

Maurice VERMOT
son fils

Né le 12 juillet 1862 à midi, Le Bizot 25 Doubs

 

Maurice est fait pour continuer l’aventure paternelle de l’Almanach

S’adapter à ce qui plaît au public dans un style vif, léger, humoristique convient au tempérament de Maurice.

Cultiver et faire prospérer la popularité de cette publication lui va comme un gant.

Curieux de tout et très adaptable, il a la fibre pour cultiver un style de bavardage amusé, amusant, pratiquant l’humour du second degré.

Entre commérage et dialogue, il fait ce qui plaît dans les foyers pour distraire le lecteur au fil changeant des jours tout au long de l’année.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page