les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Avec une carrière consacrée à l’administration postale, il devient historien de la Poste et le 1er conservateur du Musée postal de Paris.

télécharger cet article

Eugène Vaillé
Né Eugène Auguste Félix Laurent Vaillé

le 10 août 1875 4h du matin à Bédarieux 34 Hérault
Selon acte état-civil n°93

 Décédé le 30 mai 1959 à Riols Hérault 34

 


Le 21 septembre 2009 un timbre-poste gravé par André Lavergne est émis pour commémorer les 50 ans de sa disparition.

 

Une carrière entière au service de l’administration des Postes et Télégraphes

Historien de La Poste, il est le 1er conservateur du Musée postal de Paris

Un chef clairvoyant et précurseur

 

 

Une carrière entière au service de l’administration des Postes et Télégraphes

Débutée fin 1894, elle l’amène à travailler à Montpellier, Caen, Lyon où il devient docteur en droit grâce à une thèse « La coalition ouvrière et les grèves ».

Lauréat du concours de rédacteur, il intègre la direction des Postes de la Seine en mai 1903.

Puis, en 1920, il devient bibliothécaire au ministère des Postes et Télégraphes, jusqu’à sa retraite le 1er septembre 1935.

 

Historien de La Poste, il est le 1er conservateur du Musée postal de Paris

Retraité, il reste cependant proche du ministère puisque le projet d’un musée postal est relancé.

La crise économique et la guerre de 39-45 en empêchent la réalisation. Pourtant, Vaillé s’active à inventorier et préparer ce musée dans l’hôtel de Choiseul-Praslin à Paris 6e.

Dans le même temps, il rédige des articles de revues sur l’histoire postale en France et sur les relations postales de la France avec ses pays voisins.

Cette activité lui permet d’être élu membre titulaire de l’Académie de philatélie le 21 décembre 1938.

Il devient le 1er conservateur du futur musée postal de France inauguré le 4 juin 1946 par le ministre Jean Letourneau.

Auteur de plusieurs ouvrages liés à la Poste, il se fait également fabuliste sous le pseudonyme de Jean Coulanges.

 

Un chef clairvoyant et précurseur

Eugène Vaillé a l’âme d’un chef clairvoyant et rigoureux qui voit tout d’un seul coup d’œil.

Tout ce qui concerne l’humain l’intéresse et particulièrement ce qui est utile pour son devenir, grâce à son esprit visionnaire et précurseur.

Œuvrer pour La Poste dont le propre est de relier les hommes entre eux, lui convient parfaitement. Son autorité naturelle s’y exerce avec sens de l’exactitude, idéalisme et esprit avant-gardiste.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page