les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Dossiers

 

La Tour Eiffel


Préambule - Gustave EIFFEL - Les 72 savants - autour de la Tour


 

la face La Bourdonnais

BICHAT - BORDA - BREGUET - CARNOT - CLAPEYRON - DAGUERRE - DELAMBRE - DUMAS - FOURIER - LAME - LE VERRIER - MALUS - PELOUZE - PERDONNET - PETIET - POLONCEAU - SAUVAGE - WÜRTZ

 


 

 

PETIET Jules Alexandre

Né le 5 août 1813 en Toscane Italie  - état-civil non demandé

décédé le 29 janvier 1871 à Paris (selon renseignements aimablement transmis par Jean-Louis Bordes, secrétaire général de Centrale Histoire)

 

Ingénieur

Major de la première promotion de l’Ecole Centrale en 1832, Jules Petiet participe à la mise en place des premières lignes de chemin de fer d'abord en 1842 au Versailles Rive Gauche, puis à partir de 1846 à la Compagnie des Chemins de Fer du Nord.

Directeur de l’Ecole Centrale en 1868 jusqu'à son décès en 1871.

 


DAGUERRE Louis Jacques Mandé

né le 18 novembre 1787 à Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise) heure de naissance absente sur l’acte de baptême

mort le 10 juillet 1851 à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne)

Peintre et physicien

Co-inventeur avec Nicéphore Niepce de la photographie

Peintre de décor, ayant inventé le diorama en 1822

A mis au point le daguerréotype (dispositif photographique pour fixer les images sur une plaque de cuivre argentée iodurée en surface) répandu dans le monde entier et aux applications importantes dans les domaines de l’art et de la science.

Consulter sa fiche


WÜRTZ Charles Adolphe

Né le 26 novembre 1817 à Strasbourg à 3 h du matin selon acte de naissance n°1382

décédé le 12 mai 1884 à Paris

Chimiste et homme politique

Disposition des atomes dans les composés organiques

Connu pour ses travaux liés à l’ammoniac et au glycol

Membre honoraire de presque toutes les sociétés scientifiques d’Europe

 


LE VERRIER Urbain Jean Joseph

Né le 11 mars 1811 à 10 h à St Lo (50) Manche

selon dictionnaire des notabilités de l’Ecole Supérieure d’Astrologie de Paris

décédé à Paris le 23 septembre 1877

 

Astronome et mathématicien, directeur Observatoire de Paris en 1854

Découverte « mathématique » de la planète Neptune, en partant des  perturbations de l’orbite d’Uranus ; à Berlin, l’allemand Galle, une semaine après la communication de Le Verrier à l’Académie des Sciences (18 sept 1846), observe l’astre et confirme la découverte de Le Verrier.

Réorganise l’Observatoire de Paris mais s’y montre si odieux qu’il est relevé de ses fonctions de directeur ; reprend ce poste à la mort de son successeur Delaunay.

Contribue à la naissance de la météorologie moderne

Son nom est donné à un astéroïde (1997)

 


PERDONNET Jean Albert Vincent Auguste

Né le 12 mars 1801 à Paris - Etat-civil non demandé

décédé le 27 septembre 1867 à Cannes

 

Ingénieur suisse, enseignant

Son travail et son enseignement portent sur les chemins de fer.

Directeur de l’Ecole Centrale

 


DELAMBRE Jean-Baptiste Joseph

Né le 19 septembre 1749 à Amiens 80 - heure de naissance absente sur l’acte de baptême

décédé le 19 août 1822 à Paris

Astronome et mathématicien

Collaborateur de Méchain pour la mesure de l’arc des méridiens entre Dunkerque et Barcelone

Auteur d’une histoire de l’astronomie

Directeur de l’observatoire de Paris (1804-1822)

Lit toutes les langues

 


MALUS de MITRY Etienne Louis

Né le 23 juillet 1775 à Paris - état-civil non demandé

décédé le 23 février 1812 à Paris
 

Ingénieur, physicien et mathématicien

Participe à l’expédition d’Egypte (1798-1801)

Auteur d’importants travaux mathématiques sur la lumière et notamment l’optique géométrique

Etude des phénomènes  de double réfraction de la lumière et observe le premier la polarisation par réflexion (1808)

Enonce une loi qui porte son nom (loi de Malus) : loi de variation d’intensité de la lumière après traversée de 2 polariseurs (1811)

 


BREGUET Louis François Clément

22 décembre 1804 à Paris à 15h, selon fichier Astromac  d’après P. Petitalot

décédé à Paris le 27 octobre 1883

 

Physicien et horloger

Invention appareils de précision

Inventeur avec Antoine Masson de la bobine d’induction perfectionnée par Ruhmkorff

Fabriqua un miroir tournant utilisé par Foucault et Fizeau pour mesurer la vitesse de la lumière

Lui-même petit-fils d’horloger et grand-père de Louis Charles Bréguet, pionnier de l’aéronautique et constructeur d’avions et d’hélicoptères

 


POLONCEAU Jean Barthélemy Camille

Né le 29 octobre 1813 à 4h du matin à Chambéry Savoie 73, selon acte de naissance n°370

décédé à Viry Châtillon 91 Essonne le 21 septembre 1859 à 13h selon acte de décès n°16

Ingénieur des chemins de fer
Inventeur de la « ferme Polonceau » (ferme à double poinçon disposé en V inversé). Constructeur du train impérial de Napoléon III et de la Compagnie de chemin de fer de Paris à Orléans.

Construit la ligne Paris-Versailles et dirige d’autres lignes ferroviaires

« Le génie chez lui avait suppléé à la pratique » selon Auguste Perdonnet (voir ci-dessus) « maître » et ami de Camille Polonceau

 


DUMAS Jean-Baptiste André

Né le 16 juillet 1800 à 5h du matin à Alès 30 Gard - selon acte de naissance non numéroté

décédé à Cannes  le 10 avril 1884

Chimiste, homme politique, élu à l’Académie Française en 1875

Formule les principes fondamentaux de la chimie générale

Détermine avec précision la composition de l’air, de l’eau et du gaz carbonique

Met au point la méthode de dosage du carbone, de l’hydrogène et de l’azote (1830)

Est le 1er chimiste à avoir mis couramment les réactions chimiques en équation

Apporte les fondements de l’atomisme moderne – produit de nombreux ouvrages

 


CLAPEYRON Benoît Paul Emile

Né le 26 février 1799 à Paris

Etat-civil non demandé

décédé à Paris le 28 janvier 1864

 

Ingénieur et physicien, enseigne à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

Promoteur et co-concepteur de lignes de chemin de fer, notamment Paris-Le Pecq avec Flachat, Lamé et Mony

Contribue à la création de la thermodynamique, en publiant un mémoire sur la force motrice de la chaleur dans lequel il commente et développe l’œuvre de Carnot. il laisse son nom à une formule donnant la chaleur latente de changement d’état des corps purs. Il énonce l’équation d’état des gaz parfaits.

 


BORDA Jean-Charles chevalier de

Né le 4 mai 1733 à Dax Landes
(heure absente sur acte de baptême)

décédé le 19 février 1799 à Paris

Mathématicien, physicien, politologue et marin

Mesure de longueur des pendules

Mesure de l’arc du méridien terrestre pour l’établissement du système métrique

Inventeur de nouveaux instruments de mesure

 


FOURIER  Jean-Joseph baron

Né le 21 mars 1768 à Auxerre Yonne 89 - heure non indiquée sur acte de baptême

décédé le 16 mai 1830 à Paris

Mathématicien et physicien

Participe à la Révolution et ne doit d’échapper à la guillotine qu’à la chute de Robespierre.

Décomposition de fonctions périodiques en séries trigonométriques convergentes (séries de Fourier)

Connu pour sa théorie analytique de la chaleur.

Ses travaux ont contribué aux fondements de la « thermodynamique »

Est le 1er à présenter la notion « d’effet de serre », base de la climatologie actuelle.

 


BICHAT Marie François Xavier

Né le 14 novembre 1771 à Thoirette en Bresse Jura 88, heure inconnue (source ESAP)

décédé le 22 juillet 1802 à Paris

 

Anatomiste, biologiste  et physiologiste.

Rénovateur de l’anatomie pathologique, il étudie par l’autopsie et l’expérimentation physiologique le rôle des tissus anatomiques

Père de l’histologie moderne (étude médicale et biologique des tissus des êtres vivants)

Hommage rendu par Corvisart à sa mort, dans une lettre à Napoléon 1er :

« Personne en si peu de temps n’a jamais fait autant de choses et si bien »

 


SAUVAGE François Clément

Né le 4 avril 1814 à "sept heures du soir" soit 19h
à Sedan 08

décédé le 11 novembre 1872 à Paris

Ingénieur des Mines, géologue, député

Directeur du chemin de fer de l’Est

Entré à Polytechnique à 17 ans, il en sort 1er de sa promotion en 1833

Dresse les cartes géologiques de la Marne et des Ardennes

Chargé d’explorations scientifiques dans les houillères et les mines métallifères en Espagne

Envoyé en Grèce, il étudie la question du dessèchement du lac Capaïs

 


PELOUZE Théophile Jules

Né le 26 février 1807 à Valognes Manche 50 à  5 h heure locale

décédé à Bellevue le 26 février 1867

Chimiste, professeur à Polytechnique

Cours et traités de chimie générale

A produit d’immenses travaux (y compris sur les huiles essentielles)

Fit notamment des recherches sur le sucre de la betterave, sur sa production et sa pureté

A découvert les nitriles et le papier nitré, précurseur de la nitroglycérine

Montra que la glycérine est un alcool

A fondé un laboratoire-école

 


CARNOT Lazare Nicolas Marguerite surnommé « l’organisateur de la Victoire » ou « le Grand Carnot »

Né 13 mai 1753 à Nolay 21 Côte d’Or, heure absente sur acte de baptême

décédé le 2 août 1823 à Magdebourg (Allemagne)

Général, mathématicien, physicien, député et ministre

Contribue à la victoire de Wattignies (16/10/1793)

Loi de conservation du travail ; un des créateurs de la géométrie analytique

Auteur d’importants travaux scientifiques.

Serviteur inconditionnel de l’Etat, s’associe à la politique dictatoriale de la Terreur et fait partie des députés qui votent la mort de Louis XVI. Nommé ministre de la Guerre par Bonaparte, il démissionne dès 1800 et se consacre alors à ses recherches scientifiques jusqu’en 1814. Ministre de l’Intérieur pendant les Cent Jours, il est banni comme régicide en 1816.

 


LAME Gabriel

Né le 22 juillet 1795 à Tours 37 (4 Thermidor de l’an III de la République) à 3h et demi du matin, selon acte de naissance

décédé le 1er mai 1870 à Paris

Mathématicien

Théorie des équations aux dérivées partielles 

Théorie mathématique de l’élasticité

Détaché à Saint Petersbourg (1820) pour y former les élèves de l'École des voies de communications.

Rédige un « Mémoire sur l'équilibre intérieur des solides homogènes »

Professeur à l’Ecole Polytechnique 

Participe à la construction de voies de chemins de fer