les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Avionneur et motoriste renommé, son nom est attaché à l’histoire de l’aéronautique et notamment de l’Aéropostale puis de la course automobile

 

Jean Jules Emile SALMSON

Né le 12 septembre 1859 à Paris 6e, heure absente sur acte reconstitué

Décédé le 21 décembre 1917 à 3 heures du matin à Paris 8e
selon acte n° 2722

 

Ingénieur des Arts et Métiers, il débute par la fabrication de pompes et de pièces mécaniques pour machines-outils.

A partir de 1909, il se lance dans la fabrication de moteurs notamment le moteur fixe de 7 cylindres en étoile (M7 de 80 cv). Le succès commercial permet à Salmson de constituer la Société des moteurs Salmson dont une usine est à Billancourt.

Avionneur autant que motoriste, ce constructeur produit des avions dès 1916 à un rythme qui atteint 200 appareils et 600 moteurs, par mois, à la fin du conflit. 3 000 avions et pas moins de 4 000 moteurs vont sortir des ateliers Salmson pendant la Grande Guerre.

Au décès d’Emile Salmson en 1917, les usines de Billancourt occupent 80 000 m2 avec 4140 ouvriers. Les nouveaux actionnaires indemnisent, alors, la Famille Salmson en leur détachant l'activité "Pompe". Cette dernière est toujours leader mondial dans le domaine de la circulation d'eau chaude (usine de Laval).

 

Emile Salmson est remplacé par Jean Heinrich qui sera un grand patron. La branche avion est abandonnée pour se reconvertir dans l’automobile à la demande de l’Etat et poursuivre le développement de la filière moteurs.

La firme produit des voitures  de sport et de tourisme mais ces succès ne freinent pas le déclin accentué par la dévastation de la guerre de 39-45.

De 1921 à 1928, les voitures Salmson ont remporté 550 courses dans le monde et battu 10 records du monde avec des pilotes tels que Georges CASSE Pierre GOUTTE, Lionel de MARMIER et bien d'autres ....

En 1951, le départ en retraite de Jean Heinrich, la chute des ventes et l’absence de repreneurs vont porter un coup fatal à cette maison à la renommée prestigieuse.

 

Le nom de Salmson reste lié à plusieurs exploits aériens dont :

- En 1911, un avion équipé d’un moteur Salmson réalise le premier vol postal de l'histoire
entre Allahabad et Naini aux Indes.

- L'ouverture en 1918 par Latécoère de la liaison Toulouse-Barcelone, embryon de la ligne France-Amérique du Sud (devenue "Aéropostale" en 1927 grâce à Marcel Bouilloux Lafont).

- le même appareil effectue le vol inaugural Toulouse-Casablanca le 13 juillet 1919

- en 1931, en réalisant la liaison Le Bourget-Moscou, à bord d’un monoplace Salmson, Maryse Bastié établit deux nouveaux records du monde : celui de la plus grande distance couverte par une femme pilote et celui du plus long vol réalisé par un avion léger.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

En astrologie, d'où vient le goût de voler ? Pour en savoir plus : http://www.janinetissot.com/travaux/aviateurs.html


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page