les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

C’est grâce à cet ingénieur français que Carl Benz lance sa production automobile en 1888.
Exportateur exclusif pour la France des véhicules et moteurs Benz, Emile ROGER est un partenaire si performant qu’il déclenche la réussite du constructeur allemand.

télécharger cet article

Emile ROGER
Né Emile Louis ROGER

le 29 avril 1825 à 2 heures du matin, à Nîmes 30 Gard
Selon acte n°562 AD30 en ligne

Décédé en 1898


Roger-Benz Phaéton  juin 1895

 

 

D’après l’acte de naissance, son père est marchand drapier.

Ancien élève de l’Ecole polytechnique (promotion de 1843), Emile sort major de l’Ecole des Mines de Paris en 1849.

Ce brillant ingénieur fait carrière dans diverses affectations parisiennes et en province. En parallèle, il fait de nombreuses publications scientifiques jusqu’en 1870.

Au cours de sa carrière et pour ses publications, il est notamment en contact avec : Monge, Lamé, Chasles

Il est qualifié de « savant ingénieur et de géomètre éminent. »

 

Emile ROGER a 63 ans quand il voit, au début de 1888, l’un des premiers véhicules à trois roues. Il est à Mannheim, en compagnie de Carl Benz. Le constructeur allemand installé depuis 1883 dans cette ville, produit surtout des moteurs industriels.

Il vient de mettre au point ce tricycle à moteur à essence à quatre temps, à allumage électrique et boîte à vitesse différentielle.

Comprenant d’emblée l’intérêt de cette invention révolutionnaire, Emile ROGER obtient rapidement de devenir le distributeur exclusif des véhicules Benz en France. Il fonde une petite usine à Paris pour assembler les pièces provenant de Mannheim sur des châssis qu’il construit lui-même. Les véhicules ainsi commercialisés sous le nom de Roger-Benz Cars automobiles rencontrent un grand succès.

 

Ainsi l’ingénieur-designer Emile ROGER devient un partenaire commercial si performant pour Carl Benz qu’il permet à ce constructeur allemand de lancer véritablement une production en série et de développer le marché international de ses voitures.

Emile Roger présente à l’Exposition universelle de 1889 à Paris, (qui voit la naissance de la Tour Eiffel) des moteurs et automobiles Benz.

Cet ingénieur devient le premier représentant de la marque Benz. Et pour les faire connaître du grand public, il engage ses voitures dans de nombreuses courses où elles obtiennent les premières places.

C’est ainsi qu’en juillet 1894, ROGER participe au 1er concours international des véhicules sans chevaux, sur la route de Paris à Rouen où il obtient le 5e prix.

Toutefois, Emile ROGER a tendance à oublier de mentionner le nom du constructeur allemand. C’est pourquoi, en 1896, Benz envoie, pour participer au rallye de longue distance Paris-Marseille-Paris, deux pilotes de Mannheim qui décrochent la 5e place tandis que Roger obtient la 8e place.

C’est, alors la percée définitive de Carl Benz dans la construction automobile et les commandes affluent.

Le Science Museum de Londres détient une Roger-Benz de 1888 qui est connue comme la voiture la plus ancienne en état d’origine.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

haut de page