les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Du violoncelle, au pilotage d’une voiture ou d’un aéroplane, en passant par les plateaux de cinéma et les salles de concert, on retrouve cette brillante artiste-star au volant d’ambulances de la Croix-Rouge pendant la guerre de 1939-1945.

télécharger cet article

 

Lucienne RADISSE
(Lucienne Eva Louise Justine RADISSE)

Née le 4 décembre 1899 à 17h à Neuilly-sur-Seine Hauts-de-Seine 92
Selon acte n°506 – Etat-civil Mairie

 Décédée le 17 janvier 1997 à Paris

 

 

Formée au violoncelle dès l’âge de  5 ans…

Elle traverse le 20e siècle en virtuose de la musique mais aussi du pilotage.

… incomparable artiste et femme gracieuse… la joie est totale…

Musique, automobile et avion servent son goût des voyages

 

 

Formée au violoncelle dès l’âge de  5 ans…

Fille d’un tailleur d’habits, elle naît dans l’appartement familial voisin de celui de Jules Verne et les deux familles se fréquentent. Son grand-père maternel fonde un modeste bistrot qui deviendra plus tard le restaurant Le Fouquet’s, connu du Tout-Paris.

Sa mère Marguerite Dordet fonde au début des années 1900 à Vitry-sur-Seine, un institut d’éducation pour jeunes filles et c’est là que sont élevées les quatre filles de la famille Radisse.

La musique est un art très présent chez les Radisse, il est enseigné dès l’enfance. Et Lucienne débute le violoncelle dès l’âge de 5 ans sur un petit instrument spécialement fabriqué pour elle.

 

Elle traverse le 20e siècle en virtuose de la musique mais aussi du pilotage.

Lucienne, femme aux multiples talents traverse le 20e siècle d’un bout à l’autre, en virtuose du violoncelle mais aussi aux commandes des mécaniques révolutionnaires de son temps que ce soit sur route ou dans les airs.

Son talent à l’égal de son charme semble irrésistible et réussit pareillement pour cette touche-à-tout de génie.  Qu’elle pilote une voiture, un avion ou qu’elle soit actrice de cinéma, elle est faite pour le spectacle et la musique !

Dans toutes ses activités, elle recueille admiration et bravos !

Mariée à 20 ans avec le journaliste Jean Fannius, elle aura deux enfants. Après son divorce, âgée de 35 ans, elle épouse l’aviateur Paul Büsser, fils du compositeur et chef d’orchestre Henri Büsser.

 

 

… incomparable artiste et femme gracieuse… la joie est totale…

En virtuose du violoncelle, dès ses débuts cette musicienne enchante les salles parisiennes et les studios de la TSF avant de glaner un pareil succès et d’être ovationnée lors de sa tournée mondiale de 1930 à 1939.

Elle gagne le rallye Paris-Saint-Raphaël féminin de 1931 au volant d’une Renault. Rallye où Hellé Nice s’illustre l’année suivante.

Au Mexique, elle est attaquée dans le train par des bandits terroristes.

Elle vole avec Jean Mermoz vers l’Afrique du Nord et s’écrase en Espagne à bord d’un avion de l’Aéropostale, mais fort heureusement son violoncelle est intact et elle peut donner son concert le soir même !

Pablo Casals, chef d’orchestre et violoncelliste, disait d'elle "on ne sait jamais quel est le plus grand plaisir, de l'entendre transformer son instrument en une lyre quasi céleste, ou de la simplement regarder. De toute façon on est charmé, tant par l'incomparable artiste que par la gracieuse femme. La joie est donc totale"

A New-York, la voilà aux commandes d’un avion Potez où elle passe son brevet de pilote. Au ras du sol, on la retrouve au volant d’une voiture Hupmobile de course à plus de 150 km/h.

Hollywood lui permet de briller dans ses studios où elle tourne un film en vingt-trois jours, Le Bluffeur avec André Luguet en 1932.

Pendant la guerre 1939-1945, elle suspend sa carrière musicale pour mettre sa passion du pilotage au service des ambulances de la Croix-Rouge.

 

Sources documentaires :
http://www.musimem.com/radisse.htm

Femmes pilotes de course auto 1888-1970 Jean-François Bouzanquet - éditions ETAI 2007

 

 

Musique, automobile et avion servent son goût des voyages

Sa nature sagittairienne très typée la porte naturellement à aimer les déplacements pour établir des liens, créer des contacts, être l’intermédiaire. L’automobile et l’avion, ces mécaniques naissantes et spectaculaires l’attirent particulièrement et répondent à son esprit nomade.

Ces techniques d’avant-garde qui permettent de voyager vite et relier un point à un autre, la passionnent d’emblée.

Elle est servie pour cela par une grande maîtrise et de l’enthousiasme pour prendre à bras-le-corps de vastes projets tels que ses multiples tournées internationales qui nourrissent son goût du spectacle et du spectaculaire.

Et côté musique, elle s’investit avec sérieux et grande énergie pour s’améliorer sans cesse, aller vers le plus haut, le sublime, au plus près d’un idéal, guidée qu’elle est par une subtile intuition.

L’influence Gémeaux suscite une ambiance légère, festive et insouciante, où le dialogue se fait avec des notes de musique, formidable outil de communication internationale dans une ambiance au magnétisme subtil où élégance et insouciance se mêlent.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page