les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Second dans le Top 10 des noms les plus donnés aux voies publiques françaises après Charles de Gaulle, ce savant a un hommage à la hauteur de ses découvertes révolutionnaires en microbiologie.
Sa méthode de conservation devient la pasteurisation.

télécharger cet article

 

Louis PASTEUR

Né le 27 décembre 1822 à 2h à Dôle Jura 39
Selon acte état-civil – AD39 en ligne

 Décédé le 28 septembre 1895 à 17h à Marnes-la-Coquette 92 Hauts-de-Seine
Selon acte n°19 – AD92 en ligne – E_NUM_MAR_NMD 1895 – vue 14/20

 


Louis Pasteur par Nadar

 

Sa méthode de conservation : la pasteurisation

Napoléon III l’appelle au secours des vins français

Ce n’est la profession qui honore l’homme, mais c’est l’homme qui honore la profession (L. Pasteur)

Sans relâche au nom de la science et au service du genre humain

 

 

Sa méthode de conservation : la pasteurisation

L’œuvre bienfaisante de Louis Pasteur est indémodable au point que nombre d’édiles français ont voulu inscrire durablement son nom dans la géographie de leur ville.

Il étudie la fermentation et découvre qu’elle est due à des micro-organismes vivants : les microbes. Ainsi fondateur de la microbiologie, ses recherches minutieuses lui permettent de mettre au point une méthode de conservation des liquides fermentescibles comme le vin ou la bière.

La pasteurisation est née.

Côté paternel, il est descendant de soldats des armées napoléoniennes. Son père, installé à Dôle et devenu tanneur de peaux, ne cesse d’encourager ce fils à étudier pour devenir professeur.

 


Étude sur le vin par Louis Pasteur – 1866

 

Napoléon III l’appelle au secours des vins français

Napoléon III en personne le sollicite pour sauver les vins français dont la vente est limitée par le fait qu’ils deviennent une affreuse piquette. Pasteur combat la fermentation due aux microbes par la pasteurisation : technique simple qui consiste à chauffer le vin pendant une minute entre 55 et 60°.

Il est aussi sollicité par les sériciculteurs du Midi dont les vers à soie sont ravagés par la pébrine.

Ses recherches sur les maladies infectieuses et contagieuses aboutissent à la théorie des germes (microbes), qui révolutionnent la médecine et la chirurgie où il préconise la méthode de l’asepsie.


Inscription rue Fulton dans le quartier d'Esquermes à Lille

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pasteur#/media/Fichier:Rue_Fulton_(Esquermes)_Pasteur.jpg

Bientôt Louis Pasteur, à l’origine de l’une des plus grandes découvertes de la chirurgie, devient célèbre. Son triomphe pas vraiment modeste lui attire quelques inimitiés, mais querelles et jalousies n’entament pas ses succès ni les honneurs auxquels il est extrêmement sensible.

Phobique des microbes, il refuse de serrer des mains par peur de la contagion et quand on l’invite à dîner, il essuie couvert, verre et assiette avant de les utiliser.

 


Pasteur et ses expériences pour aboutir au vaccin contre la rage.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pasteur#/media/Fichier:Portrait_de_Louis_Pasteur_Albert_Edelfelt.jpg

 

Ce n’est la profession qui honore l’homme, mais c’est l’homme qui honore la profession (L. Pasteur)

Malgré une hémiplégie survenue à 46 ans, ce scientifique humaniste se remet au travail pour s’attaquer aux épidémies atroces qui ravagent le pays.

Il découvre le microbe responsable du choléra chez les poules et surtout celui de la rage en 1885.

Tout accaparé par la passion de la recherche, sa persévérance est telle qu’il mène ses études comme on entre en religion, totalement concentré sur son sujet. A ce propos, on raconte l’anecdote suivante : il s’en est même fallu d’un cheveu que, tout absorbé qu’il était par son travail, il n’en oublie… la cérémonie de son propre mariage, lui qui pourtant est tombé amoureux fou de sa femme Marie en moins d’une heure !

Depuis ses débuts, Louis Pasteur dépense plus dans ses travaux qu’il ne gagne. Son ménage vit chichement et la dote de sa compréhensive épouse est engloutie dans le laboratoire.

Toute sa vie, il consacre beaucoup de temps à demander aux autorités des crédits pour continuer ses recherches.

Financé par dons, souscriptions et au final complément de l’Etat, l’Institut Pasteur voit le jour en 1888 pour permettre à ses élèves et collaborateurs de poursuivre ses recherches de microbiologie.

A ce chercheur persévérant et désintéressé est attribué le titre de bienfaiteur de l’humanité.


Rue d'Ulm (plaque commémorative des travaux de Louis Pasteur réalisés dans son laboratoire de l'école normale supérieure) - Paris V

 

Parmi les citations de Pasteur :

 

- Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais de mal de ses confrères.

 - Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours.

 - Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit.

 - Ne cherchons pas à éviter à nos enfants les difficultés de la vie ; apprenons-leur à les surmonter.

 

 

Sans relâche au nom de la science et au service du genre humain

Pasteur a l’étoffe du savant tout accaparé par la passion obstinée de la recherche jusqu’à l’aboutissement.

Il mène ses études comme on entre en religion, totalement concentré sur son sujet, au point qu’il a failli oublier son propre mariage !

Soucieux d’œuvrer pour la postérité, outre ses importantes découvertes, il s’évertue à faire bâtir l’Institut Pasteur pour permettre à ses collaborateurs de poursuivre ses recherches.

En Capricornien typé, il ne renonce pas devant les obstacles et dans la solitude de son laboratoire, il travaille sans relâche pour améliorer le sort du genre humain. Il est à l’image du bouquetin infatigable qui poursuit à travers les obstacles sa lente progression vers le sommet de la montagne escarpée.

Marqué par un ascendant Balance, les honneurs qui vont avec la gloire, le touchent beaucoup. Et s’il manque de modestie, c’est parce que le froid Capricorne estime méritée cette reconnaissance qui s’appuie sur un énorme travail de recherche.

Par l’influence directe de Neptune, il s’intéresse aux phénomènes infectieux, propagateur de maladies. Intuitif et déterminé, il veut agir sur cette fatalité invasive menant souvent à la mort.

Par la marque d’Uranus, il est un scientifique d’avant-garde, pionnier en biologie et en chimie. En humaniste désintéressé, il s’emploie à combattre les épidémies qui accablent le genre humain.

 

Chapeau bas à ce bienfaiteur de l’humanité !

 

Voir aussi : https://www.janinetissot.com/2019/11/05/louis-pasteur/

 

à Montbrison, une place et une rue portent son nom.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

En astrologie, qu’est-ce qui prédispose à devenir un scientifique ?

Pour en savoir plus consulter le lien :
https://www.janinetissot.com/2020/04/17/les-scientifiques/

 

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page