les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Venu en Forez creuser le canal d’irrigation,
il relance la production d’eau minérale qui porte son nom

 

François PAROT

Né le 15 septembre 1852 à 7 heures du matin à St Silvain Bellegarde Creuse 23
Selon acte n°15

 

 

Du creusement du canal d’irrigation du Forez, au forage de source d’eau minérale à Saint Romain le Puy

Dans cette commune de la Loire dominée par un piton volcanique, l’existence de sources d’eau minérale est connue depuis le 19e siècle seulement.

La présence d’eau minérale est liée à l’histoire géologique locale remontant à l’ère tertiaire (plusieurs millions d’années).

 

La 1ère source exploitée est Fontfort autorisée par l’état le 30 mars 1859.

 

Mais c’est grâce à François Parot que l’exploitation industrielle de la source est relancée.

En 1884, la construction du canal d’irrigation du Forez traversant la commune de St Romain le Puy, attire en ces lieux, François Parot, entrepreneur lyonnais de travaux publics, nanti d’une « corpulence extraordinaire ».

Veuf, il y rencontre Marie-Anne Descours qu’il épouse le 9 juillet 1884 à St Just sur Loire.

Cet homme a les outils et le savoir-faire pour forer et s’emploie à la recherche de sources.

Mais comme ses premiers sondages sont infructueux, M. Portier, maire de la commune, lui conseille de creuser dans son propre domaine et un traité est établi entre les 2 hommes le 15 avril 1887.

 

Dès le début d’exploitation, la source connaît un grand succès

François Parot fore un puits de 14 m et crée une installation pour l’embouteillage et l’exploitation, qui commence en avril 1887.

Cette eau minérale naturelle gazeuse est bicarbonatée, sodique et fluorée.

5 mois plus tard, les expéditions occupent 50 wagons et une médaille d’or est obtenue à Boulogne.

Et en 1888, 493 000 bouteilles sont expédiées.

En 1890, la source est autorisée sous le nom de « Grande Source ».

En 1891, les différents propriétaires se livrent une véritable guerre des sources (5 sources).

Dès 1893, une verrerie est établie à proximité.

 

 

François Parot constitue sa société en janvier 1899 : Société des Eaux Minérales de Saint Romain (source Parot).

Il s’agit d’une société anonyme au capital de 800 000 francs, à laquelle la Société de l'Établissement de Saint-Galmier, source Badoit, apporte l'exploitation de la source Fontfort.

 

Au décès du fondateur, la source reste familiale et continue à prospérer

Au décès de François Parot, l’exploitation est dirigée par son beau-père et son gendre (M. In Albon) qui continuent de faire prospérer la société qui produit en 1899 : 5 500 000 bouteilles.

 

 

Plus de 100 ans après la déclaration d'intérêt public, intervenue par décret du 9 août 1898, pour les puits Parot, Fontfort n° 2 et Saint-Georges, Parot est toujours une source indépendante et familiale. Elle exploite maintenant un forage à 80 m.

La société a une capacité de production de 10 000 bouteilles/heure.

 

 

Source documentaire : http://forezhistoire.free.fr/images/saint-romain-5.pdf

 

 

 
(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page