les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il interprète Frère Luc, le moine « toubib », dans « Des Hommes et des Dieux » consacré aux moines de Tibhirine

 

Michael  LONSDALE

Né le 24 mai 1931 à 11h30 à Paris 16e,
source Didier Geslain

 

 

 

Ci-dessus, Michael Lonsdale dans le rôle de Frère Luc, qui lui vaudra le César du meilleur acteur dans un second rôle. Il a déjà obtenu cette récompense pour « Nelly et Monsieur Arnaud ».

 

« Jouer Frère Luc : cela a été très facile. Je comprends tellement ses motivations. C’était comme un ami, je n’avais aucune crainte… J’ai ressenti une grande émotion. Avant de jouer dans ce film, j’avais participé à une soirée en hommage à Christian de Chergé, le prieur, en présence de sa mère, pendant laquelle j’avais lu son fameux testament, son A-Dieu, dans lequel il s’adresse à son meurtrier et lui pardonne… Jouer certaines scènes était vraiment bouleversant. C’était se mettre à la place de ces moines. Même dans cette scène de fiction où nous buvons du vin en écoutant la musique. Elle n’était pas prévue au départ. Un soir, le metteur en scène nous a dit : « Je vais mettre un morceau de musique et tourner de longs plans fixes sur chacun de vous. » Il a choisi le Lac des Cignes, de Tchaïkowski. C’était tellement inattendu. En écoutant le pathétique passage de la mort du cygne, on ne peut rester indifférent. Par le sourire ou par les larmes, chacun de nous exprima alors sa façon d’accepter la mort. Souvent on redoute l’émotion, on la juge trop superficielle… Moi je pense qu’on crève de ne pas en avoir assez. »

(Pèlerin hors-série « des Hommes et des Dieux, l’album souvenir « Les moines de Tibhirine » propos recueillis par Sylvaine de Paulin)

 

Né d'une mère française et d'un père anglais, il est parfaitement bilingue. Il passe le début de son enfance à Londres puis au Maroc à partir de 1939. Il anime des émissions enfantines sur Radio-Maroc dès 1943. Revenu en France en 1947, il rencontre Roger Blin qui lui fait découvrir le théâtre.

La francisation de son prénom provient de l'acteur belge Raymond Rouleau qui ne parvenait pas à prononcer correctement Michael.

 

Acteur de cinéma pour 126 films de 1956 à 2011), de théâtre pour 63 pièces et dans 42 courts métrages, il est également metteur en scène dans 63 pièces de théâtre. A ce titre, il met en scène en 2010 un spectacle sur Sœur Emmanuelle après d’autres sur Sainte Thérèse et sur François d’Assise.

Catholique engagé, il participe au mouvement pour le « Renouveau Charismatique » et a co-fondé un groupe de prière appelé «Magnificat», destiné plus spécialement aux artistes.

 

 

Michael LONSDALE


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

haut de page