les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Avant Blériot, pionnier parmi les pionniers,
il survole la Manche, en ballon puis en avion…

 

Arthur Charles Hubert LATHAM

né le 10 janvier 1883 à 15 heures (trois heures du soir) à Paris 8e
selon acte n°66

décédé le 7 juin 1912 près de Fort Archambault (Oubangui-Chari)
en Afrique Equatoriale Française (actuel Sahr Tchad)

 

 

Avec une âme d’ardent précurseur, en sportif, il découvre d’abord le vol en ballon et le yachting

Fils d’une riche famille d'armateurs havrais, Hubert Latham reçoit en Angleterre une éducation qui lui inspire la passion du sport et aussi ce flegme imperturbable qui subjugue les foules béates d’admiration.

Découvrant la navigation aérienne avec son cousin l’aéronaute Jacques Faure, il relie Londres à Paris en ballon libre, traversant la Manche de nuit, les 11 et 12 février 1905...

Il s’adonne avec succès au yachting automobile, en 1906 et 1907 à Monaco, sur moteur Antoinette. Mais l’air devient son élément favori dans cette frénésie de l’aviation naissante. En 1908, il assiste à l’un des vols de Wilbur Wright.

 

A partir de 1909, grâce à son intrépidité, il est l’homme de tous les exploits aériens…

Dès 1909, séduit par les formes pures et élégantes du monoplan Antoinette, construit par Léon Levavasseur, il apprend seul à le piloter. D’emblée, il s’affirme comme aviateur fin et audacieux. Il devient instructeur et pilote d’essai de la société Antoinette et Marie Marvingt est une de ses élèves.

 

Le 18 mai 1909, il fait le 1er vol avec passager à Chalons en Champagne.

Le 9 juillet 1909, deux hommes guettent  l’embellie pour s’envoler par-dessus la Manche : Latham et Blériot. Latham ose le premier et part des falaises de Sangatte, mais son moteur cale brusquement à mi-chemin et c’est le bain forcé…

 

Le 19 juillet 1909, Latham fait une nouvelle tentative, mais nouvel échec, cette fois à moins de 500 mètres des côtes britanniques ! Louis Blériot triomphe le 25 juillet 1909 en faisant la 1ère traversée maritime de l’histoire couvrant Calais-Douvres en 37 mn.

Hubert Latham est le 9e pilote breveté le 17 août 1909.

Il est le 1er à survoler une grande ville d’un bout à l’autre : Berlin capitale prussienne.

 

Le 30 août 1909, il prend sa revanche sur le mauvais sort, lors du meeting de Reims, où il décroche le Grand Prix de 10 000 F récompensant l’aviateur auteur des meilleures performances.

Il n’hésite pas à voler devant une foule admirative, lors d’une terrible tempête à Blackpool en Angleterre.

Et le 7 janvier 1910,  à Mourmelon, il continue la série de ses vols en hauteur battant ses précédents records pour atteindre 1 100 m d’altitude.

Le 13 août 1910, en aviateur très populaire, il étonne les parisiens en suivant les rives de la Seine et en doublant la Tour Eiffel.

 

Mais le retour à sa passion pour la chasse au fauve lui est fatal

Latham réalise des vols et surtout des virages d’une audace incroyable. Mais sans vanité, et avec une insouciance un peu triste, il avoue :  ma témérité n’est que de l’indifférence. Je sais que les médecins m’ont condamné ; je mourrai jeune. Mourir pour mourir, j’aime autant finir dans une chute d’aéroplane ! 

Mais le sort en décide autrement et en 1912, il revient  à une de ses anciennes passions la chasse au fauve. Délaissant un moment l’aviation, il fait une randonnée au Congo. Le 7 juin 1912, il est chargé et tué par un buffle furieux. Il est inhumé au Havre en 1914.

 

Sur les falaises entre Calais et Boulogne sur Mer, sur le monument qui lui est dédié on peut lire :

A l’amateur H. Latham 1883-1912, en mémoire de ses vols audacieux au-dessus de la Manche, ses admirateurs et amis ont élevé le monument sous le patronage de l’aéroclub de France.

La Poste l’honore par un timbre dans une plaquette dédiée aux pionniers de l’aviation, sortie en octobre 2010.

 


A consulter aussi la page fort intéressante qui lui est consacrée sur

aviation.maisons-champagne.com

 

 

Hubert LATHAM


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

En astrologie, d'où vient le goût de voler ? Pour en savoir plus : http://www.janinetissot.com/travaux/aviateurs.html


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page