les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Retrouver l’art gymnique des Grecs afin d’être fort pour être utile et éviter les méfaits de la spécialisation sportive, motive cet officier de marine concepteur d’une méthode d’éducation physique naturelle, l’hébertisme à partir de 1910.

télécharger cet article

 

Georges Hébert

Né le 27 avril 1875 à 7h du matin à Paris 5e
Selon acte n°971 – Archives de Paris en ligne – V4 E 3016 – 1875 – vue 6/31

 Décédé le 2 août 1957 à Tourgéville Calvados 14

 

 

Le corps est le temple de l’âme et du cerveau

Une tragédie inoubliable va déclencher sa motivation

S’aider soi-même et aider les autres

Sa méthode est adoptée par toute la Marine en 1909

Visionnaire au service de l’humain dans son physique et son mental

 

 

Le corps est le temple de l’âme et du cerveau

Les athlètes de l’Antiquité grecque l’inspirent par la grandeur et la grâce de ses exemples.

Lieutenant de vaisseau, il observe aussi les activités courantes chez les militaires et les populations locales.

Sa réflexion ainsi nourrie à la fois par l’histoire antique et la réalité contemporaine l’amène à construire une méthode d’éducation pour un développement harmonieux du corps qu’il définit comme le temple de l’âme et du cerveau.

Pour lui, l’individu (homme ou femme) doit être physiquement fort pour être moralement fort.

Autrement dit : Un esprit sain dans un corps sain selon Juvénal, poète de l’Antiquité romaine.

 

Une tragédie inoubliable va déclencher sa motivation

Entré à l’Ecole Navale à 18 ans - en même temps que Nicolas Benoit qui fondera le scoutisme - Georges Hébert devient officier de marine et sillonne les mers sur les derniers grands navires à voile de la Marine nationale.

Le 8 mai 1902, au large de la Martinique, depuis le croiseur d’Estrées en rade de Saint Pierre, il est témoin de l’éruption de la Montagne Pelée qui détruit toute la ville et tue ses 30.000 habitants en quelques minutes.

Chargé par son commandant de se rendre sur place, Georges Hébert avec des volontaires est le 1er à débarquer sur la plage et assurer ainsi le sauvetage de plus de 700 habitants.

Ce drame lui fait comprendre que seuls les êtres au physique fort et au mental fort sont capables de se rendre utiles.

Peu après, il écrira : "Dès lors, ma voie était tracée. Dans notre société pacifique et pervertie, peut- être par excès de civilisation, il fallait recréer des êtres forts".

 


Éruption de la Montagne Pelée en Martinique en 1902.

 

S’aider soi-même et aider les autres

Au-delà de l’esthétique corporelle, une visée altruiste anime son entraînement afin de s’aider soi-même et d’aider les autres et développer certaines habiletés : Être fort pour être utile. (G. Hébert)

Ainsi naît et se développe sa philosophie qui embrasse un domaine large bien au-delà de la simple culture physique. Elle est riche de six volets :

  1. Un entraînement physique complet (méthode naturelle)

  2. Un apprentissage des métiers manuels courants

  3. Une culture mentale et morale

  4. Une culture intellectuelle

  5. Une culture esthétique

  6. Une initiative naturiste

Pour chacune de ces activités, l’entraînement concerne tous les muscles du corps et toutes les habiletés dont l’usage est utile.

Finalement, le nom d’hébertisme, répandu chez de nombreuses associations de France et de l’étranger, concerne sa méthode naturelle d’éducation physique. Pendant un temps méthode officielle des écoles françaises, elle est encore pratiquée en France, en Belgique et en Italie.

 

Sa méthode est adoptée par toute la Marine en 1909

A partir de 1904, la Marine le charge de l’instruction de la gymnastique auprès 1200 hommes de troupe. Proche de Georges Demenÿ et de Pierre de Coubertin, il remplace l’enseignement rigide et musculaire par un enseignement plus utilitaire aux résultats probants. Mais le reste de l’armée continue à utiliser la méthode officielle de l’école de Joinville.

 


Jean Bouin
et Georges Hébert (à gauche) portant la toge  en 1913 au collège d’athlètes de Reims.

 

Face à l’excellence des résultats, en 1909, la méthode Hébert est adopté dans toute la Marine qui le nomme en 1910 directeur des exercices physiques.

En 1913, il accepte la direction technique du Collège d’athlètes de Reims. Il s’agit de promouvoir sa méthode dans la préparation de Jeux Olympiques prévus à Berlin en 1916

Après la guerre de 1914-1918 où il a été blessé, il se consacre à l’éducation physique civile et fonde en 1925 à Deauville la Palestre, communauté de femmes suivant ses principes.

Parmi son abondante littérature, entre 1907 et 1946, où il décrit sa méthode avec précision, Le sport contre l’éducation physique paru en 1925 dénonce les principales dérives de la spécialisation sportive.

 

Sources documentaires :
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9bertisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_H%C3%A9bert
https://www.hebertisme.net/

 

 

Visionnaire au service de l’humain dans son physique et son mental

Entre Terre, Air et Feu, Georges Hébert marqué par le Taureau, les Gémeaux et le Bélier conjugue magnifiquement les atouts du terrien réaliste avec une combativité endurante et l’art de la pédagogie.

Qui mieux que les Gémeaux possède l’art du mouvement et des gestes organisés qui sont le propre de la gymnastique naturelle de ce pionnier ?

L’effort physique bien construit pour se renforcer et bien faire face aux épreuves de la vie correspond à la vocation innée de Georges Hébert.

Pour lui, sa mission sociale doit s’exercer au profit de l’humain et de ce qui est bon pour son devenir mais à travers les règles bien cadrées de l’Armée.

Pour cela, son esprit très intuitif fourmille d’idées nouvelles au plus près de la réalité naturelle.

Influencé par les signes d’Air, il réussit particulièrement bien à mettre en scène et dispenser son enseignement, organisé dans le sérieux et la rigueur mais toujours pour se renforcer et mieux s’entraider.

Cette vignette se veut un bref hommage à ce pionnier de la gymnastique naturelle bénéfique à l’humain dans son physique et son mental.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page