les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

« Le Gaffiot » : une référence pour qui s’intéresse au latin !
Paru en 1934, ce dictionnaire latin-français de plus de 1700 pages, né de l’esprit brillant de ce philologue, est encore régulièrement réimprimé.

télécharger cet article

 

Félix Joseph GAFFIOT

Né le 27 septembre 1870 à 1h30 du matin à Liesle Doubs 25
Selon acte n°16 – AD25 en ligne – N 1858-1872 – vue 63/83

 Décédé le 2 novembre 1937 à Mouchard Jura 39

 

 

Il est nécessaire de partir du latin pour arriver au français

Un professeur humaniste et exigeant

Réaliser un tel ouvrage nécessite d’être habité par le feu sacré.

 

 

Il est nécessaire de partir du latin pour arriver au français

Telle est la conviction affirmée dès 1910, dans sa Méthode de langue latine, par Félix Gaffiot docteur en latin et professeur à la Sorbonne.

Latin et gallo-romain, le Français l’est par son histoire millénaire qui a coloré sa culture et sa langue au fil des temps. Des traces patrimoniales subsistent encore tant dans le bâti que le vocabulaire de notre 21e siècle.

Félix Gaffiot, le bien prénommé, a dû connaître la  « félicité » intellectuelle à dédier une part de sa vie à cette œuvre titanesque, apothéose de son métier, qu’est son dictionnaire latin-français.

 


« felix, l’homme heureux » : Le Gaffiot en ligne p.658 – Wikipedia

 

Avant d’en arriver là, ce fils d’instituteur devenu orphelin de père à 13 ans, étudie au lycée de Pontarlier grâce à une bourse municipale avant d’être bachelier ès-sciences et lettres.

Polytechnique le tente. Finalement, il choisit la licence ès-lettres avant d’être professeur à Pont-à-Mousson et de préparer l’agrégation.

Pendant une douzaine d’années, il enseigne dans le Massif Central (Le Puy-en-Velay, Clermont-Ferrand), tout en étudiant les règles de la grammaire latine, qu’il juge absolues et conventionnelles.

 

Un professeur humaniste et exigeant

Ce travail l’amène à soutenir une thèse de doctorat sur l’apprentissage du latin et, l’agrégation en poche, le voilà professeur à la Sorbonne. Mais avant que n’arrive sa titularisation, cet homme de convictions quitte l’établissement par suite de désaccords avec ses collègues en 1927.

Un nouveau poste lui est confié à l’université de Besançon. Nommé doyen de la faculté des lettres en 1933, il est renouvelé dans ses fonctions jusqu’à sa retraite en octobre 1937.

Mais il décède quelques semaines après dans un accident de voiture à Mouchard.

Il laisse l’image d’un professeur humaniste et exigeant.

C’est en 1923 que l’éditeur Hachette confie à Félix Gaffiot la création d’un dictionnaire latin-français.

Après rédaction de milliers de fiches et une décennie de travail, cet ouvrage de plus de 1700 pages est publié en 1934.

Surnommé le Gaffiot –lourd à porter – il devient vite la référence pour qui veut étudier le latin.

Régulièrement réédité et enrichi, une édition est parue en 2016.

 


Un extrait du dictionnaire Gaffiot p.177 – source Wikipedia

  


Exemple d’héritage latin en France : le Théâtre gallo-romain de Lugdunum – Lyon  source : Wikipedia

 


https://fr.wikipedia.org/wiki/Dictionnaire_illustr%C3%A9_latin-fran%C3%A7ais

 

 

Réaliser un tel ouvrage nécessite d’être habité par le feu sacré.

Porter aux autres sa lumière par l’écrit et la parole convient bien à ce natif de la Balance, influencé par le Lion et la Vierge.

Ainsi, le monde de la pédagogie est pour lui voie de service aux autres. Son propos, exigeant, détaillé, éclaire les autres.

Il est bien ce leader léonien, homme de feu, taillé pour occuper de hautes responsabilités dans le monde de l’enseignement.

Minutieux et perfectionniste, il a une pensée à la fois analytique et synthétique. Porté par une clairvoyante intuition, il va d’emblée du détail précis au classement d’ensemble organisé et méthodique.

Ce sont autant de talents nécessaires à ce lexicologue.

 

Ce philologue nous laisse en héritage le Gaffiot toujours feuilleté depuis plus de huit décennies.

 

Hommage mérité,
A cet homme habité par le feu sacré !
Il a travaillé tel un Bénédictin
Sans y perdre son latin !

Bravo Monsieur Gaffiot !

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

  


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page