les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Héroïne exceptionnelle de la Résistance française sous le pseudo de Mado, secrétaire de Jean Moulin, elle est l’une des six femmes distinguées « Compagnon de la Libération » par de Gaulle.

télécharger cet article

Laure DIEBOLD-MUTSCHLER

Née Laurentine Mutschler le 10 janvier 1915 à 7h à Erstein Bas-Rhin 67
Selon acte n°2 délivré par la mairie d’Erstein

Décédée le 17 octobre 1965 à Lyon 9e arr.

 


http://www.lalsace.fr/bas-rhin/2015/02/23/la-pasionaria-de-laure-diebold-mutschler

 

Alsacienne à l’âme patriote

Recrutée par Londres, elle devient secrétaire de Jean Moulin

Arrêtée, torturée, déportée en camp de concentration

Nommée Compagnon de la Libération en 1944

Un caractère fort face aux épreuves de son temps

 

 

Alsacienne à l’âme patriote

Née en Alsace d’une famille catholique très attachée à la France, elle travaille dès 1934, après ses études secondaires, comme secrétaire à Sainte-Marie-aux-Mines, où elle habite depuis 1920.

Dans la France occupée, après la débâcle et l’armistice de juin 1940, celle qui se fera appeler par la suite Laure, se sent tout de suite une âme de patriote et passe à l’action.

Avec des amis, elle contribue à organiser un réseau de passeurs pour guider les prisonniers évadés d’Alsace vers Saint-Dié, en France occupée, où ils se regroupent avant de rejoindre Lyon.

Repérée en 1941 par l'occupant, elle quitte la région, par cette même filière, le 25 décembre pour arriver en zone libre, où elle retrouve Eugène Diebold son fiancé, avec qui elle se marie en janvier 1942.

 

Recrutée par Londres, elle devient secrétaire de Jean Moulin

Au printemps de la même année, elle est recrutée par Londres. Sa mission consiste à recueillir des informations, puis à les coder et les adresser à Londres. Elle est ainsi intégrée dans le renseignement militaire des Forces Françaises Libres comme agent de liaison et d'évasion au sein du réseau Mithridate.

Arrêtée une première fois en juillet 1942, elle est relâchée faute de preuve.

En août 1942, après sa rencontre avec Daniel Cordier, elle intègre le réseau de Résistance et devient la secrétaire de Jean Moulin sous le nom de code « Mado ».

Etant en quelque sorte « directrice administrative de la Résistance », elle est dépositaire de tous les secrets au sein de la Délégation.

 

Arrêtée, torturée, déportée en camp de concentration

Après l’arrestation de Jean Moulin en juin 1943, Laure continue d’assumer le secrétariat auprès de ses successeurs, jusqu’à sa propre arrestation en septembre 1943.

Emprisonnée à Fresnes, elle parvient à dissimuler à la Gestapo son rôle et à garder le silence, malgré 4 mois de torture !

Ensuite internée dans d’autres villes de l’Est dont Strasbourg et Mulhouse, elle se retrouve au camp de concentration de Taucha dépendant de Buchenwald.

Promise au four crématoire, elle échappe par deux fois à l’extermination. Tombée gravement malade, pour avoir subi une injection expérimentale de typhus, elle en est guérie grâce à l’intervention américaine libératrice en avril 1945.

 

Nommée Compagnon de la Libération en 1944

Cette héroïne exceptionnelle est nommée Compagnon de la Libération par le décret du 20 novembre 1944, alors qu’elle est encore en captivité et portée disparue en Allemagne.

Chevalier de la Légion d’Honneur, elle reçoit aussi la Croix de guerre (1939-1945) et la médaille des Services Volontaires de la France Libre ainsi que la médaille de la Résistance avec rosette.

Décédée subitement en 1965 à Lyon, sa sépulture porte l’inscription : « Mort pour la France ».

 

Un caractère fort face aux épreuves de son temps

Laure Diebold Mutschler a l’exact profil pour être actrice et impliquée au cœur des évènements de son époque.

Taillée pour être une Résistante déterminée et persévérante que ni l’épreuve ni la solitude ne rebutent, elle s’investit au sein d’un réseau pour la libération de sa patrie.

Par sa force de caractère, sa réflexion approfondie et son inébranlable volonté, elle a l’étoffe pour œuvrer comme agent de liaison dans le contexte dramatique de la guerre. Et avec cette part chance et d’endurance qui lui ont permis d’échapper au pire.

 

 


http://www.phil-ouest.com/Timbre.php?Nom_timbre=Laure_Diebold_Mutschler_2015

 

 

Sources documentaires :

Wikipedia et http://www.ville-erstein.fr/dynamic/documents/publications_ville/2016/dgs_20160113_emag_web.pdf

http://www.ordredelaliberation.fr/fr/les-compagnons/281/laure-diebold

 

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page