les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Inventeur de l’ancêtre de la bouteille thermos… et du 1er téléphone adopté par les P.T.T. …

 

Jacques Arsène DARSONVAL

Né le 8 juin 1851 à 10 heures du matin
au lieudit Laborie commune de La Porcherie Haute Vienne 87
selon acte de naissance n°35

décédé en 1940 à La Porcherie H.V. 87

 

 

 

Fils de médecin, et médecin lui-même, il devient professeur au Collège de France

Issu de familles appartenant à la noblesse, son père est médecin et sa mère met au monde neuf enfants. Deux seulement survivent dont Arsène.

A 20 ans, il se marie avec une jeune veuve mère d’une fillette de 3 ans à laquelle va s’attacher le savant.

A l’issue de ses études de médecine, il devient préparateur de Claude BERNARD, professeur au Collège de France. Après la mort de ce maître, Jacques Darsonval , docteur en médecine depuis 1876, va devenir,  à son tour, professeur dans ce prestigieux collège puis directeur du laboratoire de physique biologique.

De 1894 à 1932, il est professeur en titre de la chaire de médecine expérimentale au Collège de France.

 

Un savant qui est aussi un génial inventeur et un visionnaire

On lui doit notamment le galvanomètre apériodique et le téléphone magnéto-électrique…

Ses recherches portent  sur l’élasticité pulmonaire, la chaleur animale, la température de certains poissons mais il est surtout connu pour ses investigations sur les applications en médecine des courants à haute fréquence.

Il met au point le 1er téléphone adopté par les P.T.T., démontre expérimentalement le transport de l’énergie électrique, invente le vase Darsonval à double parois et vide intérieur qui deviendra la bouteille thermos.

Canaliser l’électricité, c’est bien démocratiser la force. Mais il y a plus. Transporter la force à grande distance, c’est pouvoir se passer du charbon dont les provisions s’épuisent, c’est pouvoir utiliser les forces naturelles jusqu’ici perdues.
Dans un avenir prochain ... nous verrons les eaux de nos fleuves, les vents ou les marées mettre en mouvement de puissantes machines électriques d’où partira un réseau de fils sillonnant le pays et distribuant sur son parcours la force à l’industrie et à l’agriculture. Rappelez-vous, ..., que grâce à la science, l’impossibilité d’hier sera la banalité de demain."

 

En 1881, il est l'un des principaux animateurs du Congrès International des Electriciens qui unifie le système des unités.

En 1911, il participe, avec la capitaine Ferrié, aux premières émissions de T.S.F et aux premiers essais de téléphonie sans fil.

Il est le Fondateur de l’École Supérieure d’Electricité (1894), membre de l’Académie de médecine dès 1888, de l’Académie des sciences en 1894 et de plusieurs sociétés savantes et industrielles.

Il meurt à l'âge de 89 ans, sans descendant, dans sa maison natale de "La Borie" qu'il lègue au Collège de France.

 

 

Arsène DARSONVAL


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page