les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Surnommé le Napoléon des restaurateurs, il fait de Maxim’s le joyau de l’Art nouveau avant de fonder le Casino de Deauville qui fait le succès de la station normande.

télécharger cet article

 

Eugène Cornuché

Né Léon Eugène Cornuché le 18 avril 1867 à 6h du matin à Paris 9e
Selon acte n°712 – Archives de Paris en ligne – vue 5/13

 Décédé le 1er avril 1926 à Paris

 

 

Du bistrot de son père au restaurant à la mode

Le Maxim’s accroît sa notoriété lors de l’Exposition universelle de 1900

Il aime bâtir au service du bien-vivre et de la fête

 

 

Du bistrot de son père au restaurant à la mode

Du commerce du vin au restaurant à la mode, il n’y a qu’un pas pour Eugène Cornuché qui sait donner à rêver en grand à la jet-set de son époque.

En effet ce fils de cafetier-marchand de vin transforme un bistrot pour cochers en restaurant Maxim’s qui devient bientôt le lieu incontournable pour la vie mondaine parisienne du début du 20e siècle.

Tôt formé sur le terrain dans le café de son père, où il est tantôt serveur tantôt plongeur, avant de servir dans d’autres cafés parisiens. C’est là qu’il rejoint Maxime Gaillard qui a fondé le Maxime et Georges, un bistrot de cochers qui prospère.

En 1895, au décès du fondateur, Eugène Cornuché âgé de 28 ans, prend la tête de l’établissement qu’il nomme à la mode anglaise le « Maxim’s ».

 

Le Maxim’s accroît sa notoriété lors de l’Exposition universelle de 1900

Quand arrive l’Exposition universelle de 1900 – évènement emblématique de la Belle Epoque – ce restaurant devenu brasserie Art nouveau assoit sa réputation. Et l’on ne tarde pas à surnommer Cornuché, le Napoléon des restaurateurs !


https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Maxim%27s_1.jpg

 

En 1905, on le réclame à Trouville pour diriger le casino de cette station balnéaire qui veut attirer la clientèle parisienne fortunée du Maxim’s sur la côte normande.

Mais en 1909 quand on veut reconstruire le casino, Cornuché qui voit son projet rejeté, donne sa démission.

Il s’en va soumettre son projet au maire de Deauville Désiré Le Hoc.

C’est ainsi que naît le casino de Deauville fleuron du succès de la station normande.

 


Casino de Deauville -
Geobunnik - Overblog

 

 

Il aime bâtir au service du bien-vivre et de la fête

Bâtisseur à l’âme conquérante, Eugène Cornuché aime les défis audacieux qui stimulent son imagination.

Quand il s’agit de construire et faire prospérer des temples du bien-vivre et de la jouissance épicurienne, il est à son affaire.

Il aime à s’occuper de projets qui font rêver en grand en organisant des espaces de paradis artificiels propices à la fête, aux jeux, au bien-manger…

Même si son nom reste dans l’ombre des coulisses, ses créations sont encore symboles de prestige, de mondanités, de plaisirs, qui attirent les fortunés et font rêver en grand.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page