les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

L’un des seigneurs du cyclisme, il a un palmarès époustouflant.
 Ses exploits accomplis avec panache et excellence font dire de lui qu’il est “la plus inapprochable des perfections”.
(L’Equipe Magazine n°909 25 sept. 1999)
 Le Campionissimo !

 

Angelo Fausto COPPI

né le 15 septembre 1919 à 21h30
à Castellania prov. Alessendria Italie
selon acte de naissance n°6

décédé le 2 janvier 1960 à 8h45 à Tortona Italie

 

 

Le 1er à réaliser le doublé Giro-Tour de France,
quand il lance une échappée, il n’est jamais rattrapé.

Ex-commis charcutier, Fausto Coppi débute sa renommée sportive par une victoire dans le Tour d’Italie en 1940. Il a 21 ans. Ensuite, il doit partir à la guerre et devient prisonnier en Tunisie en 1943-44.

A sa libération, il remporte en 1945, le prix de Lugano et en 1946, Milan-San Remo puis ses débuts en France par une victoire dans le critérium du Trocadéro. Il remporte le Tour de France en 1949 devant Gino Bartali.

En 1950, il gagne Paris-Roubaix et la Flèche Wallonne, mais en juin, il est victime d’un grave accident dans le “Giro”. En 1951, il est victime d’une insolation lors d’une étape du Tour dans le Languedoc. Il venait aussi de perdre son jeune frère Serse qui s’est tué en course en Italie.

Il peut prendre sa revanche sur le sort, en 1952, il survole le Tour de France. Il gagnera 5 fois le Tour d’Italie (la dernière en 1953).

En cyclisme de piste, sur 94 courses-poursuites, il en remporte 85 et à son palmarès de pistard figurent deux championnats du monde de poursuite auxquels s’ajoute le record de l’heure établi en 1942, au Vigorelli de Milan.

Au-delà de son palmarès, il existe surtout chez lui l’art et la manière d’être champion : “ses longues jambes-bielles, la capacité de son torse, sa musculature particulière… son sourire Renaissance… la sérénité d’un visage aigu”.

La mort de son frère, ses multiples accidents, sa vie familiale contrariée, … rien ne lui est épargné. “Il a tout surmonté, chaque fois, avec le stoïcisme de ses ancêtres romains…”

 

D'autres personnages et anecdotes dans le dossier spécial "Tour de France"

 


(Logiciel AUREAS Paris)

 

haut de page