les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Un champion du cyclisme italien, play-boy et star du peloton, frimeur et maître du sprint…

 

Mario CIPOLLINI

né le 22 mars 1967 à zéro heure dix à Lucca (Toscane) Italie selon acte n°525

 

 

Devenu professionnel en 1989 dans l’équipe Del Tongo où évolue son frère aîné, Cesare, il s’affirme très vite comme un grand sprinter. Il est champion du monde par équipes junior en 1985.

 

Il détient le record de victoires d’étapes sur le Tour d’Italie (42).

Il remporte au total 57 étapes dans les Tours d’Italie, d’Espagne et de France.

Présent sur le Tour de France entre 1992 et 2004, il gagne 12 victoires d’étape mais abandonne à 8 reprises.
Coureur au panache flamboyant et spectaculaire, il se révèle davantage sur des courses de courte durée. Ainsi, il remporte plusieurs courses prestigieuses d’une journée, dont Milan-San Remo.

Il est champion du monde de cyclisme sur route en 2002, et champion d’Italie sur route en 1996.

Il annonce sa retraite en 2005 mais son retour à la compétition en 2008 sera bref en raison de mésentente avec le propriétaire de l’équipe.

 

Amateur de sensationnel,  en compétition, il arbore souvent des tenues spectaculaires.

Ainsi, dans le Tour de France 1997, le 7 juillet il obtient la victoire d’étape et enfile le maillot jaune. Le lendemain, il se présente au départ, en jaune des pieds à la tête, avec le maillot, le cuissard, les chaussures et même le vélo. Il a, en effet, amené dans ses bagages, un vélo vert, un jaune et un rouge, pour accorder la couleur selon les éventuelles victoires.

Une autre fois, il revêt une tenue complète aux couleurs du drapeau des Etats-Unis : une autre folie pour faire plaisir au sponsor américain. Il est réputé pour aimer les restaurants, les fêtes, les boîtes de nuit, les boutiques de mode. Il se révèle aussi un adepte du tournage de spots publicitaires.

 

Mario CIPOLLINI


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


haut de page