les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Qualifié « d’homme des lumières »,
ce photographe, pionnier du photojournalisme, a l’œil à tout

 

Henri Georges CARTIER-BRESSON

Né le 22 août 1908 à 15 heures (trois heures du soir)
à Chanteloup 77-Seine et Marne

Décédé le 3 août 2004 à Montjustin Alpes Maritimes

 

 

Il a la modestie des grands, quand il affirme : En photo il n’y a que la chance qui compte. Il faut être disponible et garder les yeux ouverts, tout le reste, c’est du hasard.

 

Voyageur insatiable, il s’adonne d’abord à la peinture, étudie la littérature et découvre très tôt la photographie.

Sa production est prolifique, il s’illustre dans le reportage de rue,  les scènes de la vie quotidienne et fait découvrir des images témoins de toutes les contrées. A la fois, sobres et touchantes, ses images révèlent une grande sensibilité à leur contenu humain et affectif.

Il est l’assistant du cinéaste Jean Renoir.

 


H. Cartier-Bresson - Un dimanche sur les bords de la Marne, 1938
Illustrant la France des « congés payés »

 

Il est co-fondateur, en 1947, de la célèbre agence coopérative Magnum Photos et parcourt le monde en photographe humaniste.

Figure mythique de la photographie du 20e siècle, pour Pierre Assouline, son biographe, « il est l’œil du siècle». Qualificatif justifié aussi par sa longévité qui  lui a permis de traverser  le siècle.

Formé à l’école des Beaux-Arts, il abandonne la photographie en 1970 pour se consacrer au dessin.

Un an avant son décès, la Bibliothèque Nationale de France, lui consacre une exposition rétrospective alors que s’ouvre aussi à Paris, la fondation HCB, chargée notamment de la conservation de son œuvre et de sa présentation au public. Cette fondation décerne un prix tous les deux ans.

 

Henri Cartier-Bresson


Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page