les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Industriel, acteur de la fabuleuse aventure des pâtes alimentaires  « RIVOIRE & CARRET »

 

Jean-Marie CARRET dit
Joannès CARRET

Né le 19 décembre 1869 à 6 heures du matin à Lyon 6e
selon acte n°949

décédé en 1940

 

 

Fils d’un fabricant de semoule et vermicelles, Jean-Marie dit Joannès CARRET s’intéresse tout naturellement aux pâtes alimentaires.

Son père (Jean-Marie Carret (1829-1913) (photo ci-contre) est fondateur, avec son cousin Claudius Carret, de la 1ère usine de fabrication de pâtes à base de semoule de blé dur, en 1860. Ils sont aussi les premiers à avoir l’idée de présenter les pâtes sous emballage indiquant leur marque et un poids garanti.

 Cette fabrique ayant été détruite par un incendie en 1908, Joannès Carret fait construire à Vaise une grande usine modèle, au bord de la Saône, qui voit le jour deux ans plus tard.

Dans la lignée de l’esprit novateur de la famille, c’est dans cette usine qu’est mise au point en 1922, la « carette » : 1ère presse mécanique à macaroni. C’est ainsi qu’apparaissent les pâtes courtes qui remplacent les pâtes longues (30 cm). C’est une révolution dans le monde des pâtes alimentaires !

De génération en génération, prospère l’empire Rivoire & Carret qui,  en 1932, développe activités et filières en Afrique du Nord. Et en 1960, c’est 60 millions de kilos de pâtes, soit 240 millions de paquets de 250 grammes, que produit le groupe annuellement. La dynastie Rivoire & Carret détient la majorité du capital jusqu’en 1971. Ensuite, des fusions se succèdent avec Lustucru puis Panzani.


Billet Loterie Nationale

Qu’il s’agisse de vermicelles, de semoule, de pâtes alphabet, de nouilles, de macaronis… Rivoire & Carret écrit une page inoubliable de l’histoire de l’industrie alimentaire.

 


pochette d’allumettes

 

 

 

Joannès CARRET


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page