les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Architectes-paysagistes, les inséparables frères Bühler font partie de l’élite de la profession au 19e siècle. Créateurs d’une centaine de parcs, leur style marque durablement l’histoire des jardins en France.

télécharger cet article

 

Denis BÜHLER
Dyonysius Daniel Bühler dit Denis Bühler

Né le 22 avril 1811 à 9 heures à Lahr (pays de Bade) Allemagne
Selon copie de l’acte de baptême délivré par l’église Evangélique de Baden à Karlsruhe Allemagne

Décédé en 1890 à Lausanne Suisse

 

 

et son jeune frère

 

Eugène BÜHLER

Né le 4 décembre 1822 à midi à Clamart 92 Hauts-de-Seine
Selon acte n°28 AD 92 en ligne  reg.1822 vue 9/11

Décédé en 1907 à Paris

 

 

Fils de pépiniériste, ils deviennent paysagistes

Les deux frères Bühler ont grandi au milieu de la pépinière de leur père dans la région parisienne à Clamart. Très tôt Denis se passionne pour les plantes et pratique le métier de jardinier.

A la mort de son père en 1837, il assume à la fois le rôle de chef de famille et la responsabilité de l’exploitation paternelle. Il envoie son petit frère Eugène faire ses études à l’Ecole Royale d’Horticulture de Versailles. Sorti diplômé, Eugène va rejoindre Denis. Installés à Paris dans une maison cossue, les deux frères sont inséparables pendant toute leur carrière, qui les amène à travailler sur des projets d’envergure.

Ils réalisent l’aménagement d’une douzaine de parcs en Bretagne dont le jardin des plantes de Rennes, baptisé le Thabor, par les moines bénédictions, en souvenir  d’une montagne de Palestine.


Parc de la Tête d’Or à Lyon dessiné par les frères Bühler (Source : Wikipedia)

 

Paysagistes renommés, créateurs d’une centaine de jardins en France dont le Parc de la Tête d’or à Lyon

Ces deux architectes-paysagistes comptent parmi l’élite de la profession au 19e siècle, et sont les créateurs d’une centaine de parcs et jardins en France dont le Parc de la Tête d’or à Lyon.

En 1856, la municipalité de Lyon a l’ambition d’offrir la campagne aux gens de la ville qui n’en ont pas. Ils achètent un parc de 105 hectares qui deviendra le domaine de la Tête d’Or, puis ils sollicitent les frères Bühler pour l’aménager en parc, avec un jardin animalier.

Pour cela, Denis va voir ce qui se fait à l’étranger, sachant que le projet initial prévoit une ferme pédagogique avec vaches, moutons et quelques animaux sauvages. Puis arrivent, à partir de 1876, antilopes, loups, lions, ours, éléphants… Il s’agit alors d’un parc zoologique.


Jardin d’Allard à Montbrison dessiné par les frères Bühler – photo Janine Tissot

 

Le 17 mai 1856, à Montbrison (Loire), le Jardin d’Allard dont l’aménagement a été confié aux frères Bühler est inauguré comme un « éden admirable » et ouvert au public, à l’occasion d’un concours agricole et de cinq jours de festivités.

Denis Bülher, originaire de Lahr, était-il prédestiné à dessiner le jardin d’Allard !?

 

Le style Bühler s’impose pendant des années et marque durablement l’histoire des jardins en France.

Connus dans toute la France, les deux frères œuvrent dans de nombreuses villes telles que Bayeux, Tours, Nice, Limoges, Marseille, Montpellier, Béziers, Bordeaux…

Les frères Bühler conçoivent les parcs comme de grands paysages, avec du relief, des lacs, des kiosques, de grandes allées ondulantes et des plantations qui soulignent les perspectives. Ils aiment intégrer de nombreuses plantes exotiques venues des colonies ainsi que des séquoias, cèdres, tulipiers…

Les frères Bühler bâtissent leur fortune grâce à leur savoir-faire d’architectes-paysagistes, mais aussi par une très bonne gestion de leurs biens, investissements et placements…

 Les deux frères meurent sans descendance.

 

En astrologie, d'où vient le goût pour l'architecture ?
Pour en savoir plus, suivez le lien :
http://www.janinetissot.com/travaux/architectes.html

 

 

 

Denis Bühler

Eugène Bühler


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

haut de page