les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Inventeur du marteau-pilon, symbole du développement industriel du Creusot

 

 François BOURDON

né à 20 h. (huit heures du soir) le 28 juillet 1797

(10 thermidor, an V de la République) à Seurre 21 Côte d’Or

décédé le 19 avril 1865

source : Archives Départementales numérisées de la Côte d’Or

 

 

Initié à la construction des bateaux, il voyage pour « apprendre à travailler ».

Il travaille tout d'abord avec son père qui exploite des bateaux de rivière et met au point des bateaux à roues. Après un Tour de France de quatre ans, il devient en 1827 le chef de l'atelier d'entretien des forges et de l'outillage au Creusot. Désireux « d'apprendre à travailler», il se rend aux États-unis en 1835, puis en Angleterre, avant de prendre en 1837 la direction de l'atelier de construction, au Creusot. On lui doit notamment la réalisation de nombreux bateaux.

 

Ingénieux, il invente le 1er marteau-pilon en 1839.

Alors qu'elle est attribuée, parfois, à l'ingénieur anglais Nasmyth, l'invention du marteau-pilon est l'œuvre de François Bourdon qui a en 1839 l'idée d'attacher directement à la tige d'un piston à vapeur une masse de fer. Le premier marteau-pilon du monde est construit au Creusot en 1840 (2 500 kg, 2 m. de levée). Les Ets Schneider le font breveter en 1841. Le marteau-pilon de Nasmyth date de 1842.

En 1852, François Bourdon s'associe à Taylor pour créer à Marseille la Société nouvelle des forges et chantiers de la Méditerranée. Il se passionne en effet pour le génie maritime et quitte Le Creusot quand le chemin de fer fait disparaître la navigation fluviale.

On lui doit le monte-charge hydraulique des Docks de Marseille et celui du P.L.M. à Paris pour faire descendre les wagons dans les caves du quai de Bercy.

 

Le Creusot l’honore à travers cet outil monumental placé à l’entrée de la ville.

Depuis 1969 à  l’entrée de la ville du Creusot, le marteau-pilon de 100 tonnes et haut de 21 mètres évoque à la fois l’essor sidérurgique du Creusot et le génie technologique de François Bourdon.


(Source : logiciel AUREAS AstroPC)

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page


Janine Tissot - Cabinet d'astrologie - Montbrison (42) - tél: 04 77 24 94 36 - http://www.janinetissot.com - info@janinetissot.com