les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Parmi ses affiches célèbres :
la fillette du chocolat Menier, le gamin des biscuits Petit LU, le Pierrot du chocolat Poulain…

 

Firmin Maurice Etienne BOUISSET

né le 2 septembre 1859 à 18 heures (six heures du soir) à Moissac 82 Tarn et Garonne,
selon acte n°139

décédé le 19 mars 1925 à Paris

 

 

Fils de meunier, ses dons d’artiste l’amènent aux Beaux-arts de Paris

Aîné d’une famille de quatre enfants, son père est maître meunier au moulin de Bidounet à Moissac. Après l’école primaire de Moissac, Firmin Bouisset fréquente les Beaux-arts de Toulouse où il s’exerce aussi à la décoration théâtrale et aux vitraux. C’est aussi dans la « ville rose » qu’il rencontre sa future épouse, Marie Padro, jeune couturière.

Son talent est déjà reconnu puisqu’il obtient de la mairie de Moissac, une bourse pour l’Ecole nationale des Beaux-arts à Paris où il entre à vingt ans. Il expose ses œuvres dès 1880 et jusqu’en 1922. A Paris, il fréquente des artistes dont Antoine Bourdelle, Tarn-Garonnais comme lui.

 

Ses enfants lui servent de modèle pour ses plus célèbres affiches publicitaires

Sa fille Yvonne, aînée de leurs cinq enfants, lui sert de modèle pour la petite fille du Chocolat Menier et Jacques est le Petit Lulu des Biscuits Lefèvre-Utile (biscuits Petit LU) ainsi que le Pierrot du Chocolat Poulain. Ces dessins largement diffusés par la publicité deviennent vite le symbole des marques qu’ils représentent.


Firmin Bouisset et ses enfants à l’imprimerie Camis

 

    

 

Oeuvrant pour la gravure et la lithographie, il fonde un musée à Moissac

Au Salon de 1900, Firmin Bouisset obtient une 2e médaille dans la section « Gravure et lithographie ». Puis, il devient directeur du mensuel « La Gravure et la lithographie françaises ». Sa célébrité lui attire de nombreuses participations honorifiques au sein de sociétés et de jurys.

Ainsi en 1907, il fait partie du jury chargé de départager les concurrents pour le concours de l’affiche du Cacao Bensdorp.

Il est illustrateur de contes et contines pour enfants, (La Semaine de Suzette…), de romans, jeux, recettes, réclames…

Dans sa ville natale, Firmin Bouisset fonde le musée de la gravure. Il est membre de la Société des Artistes français et de la Société Ingres regroupant les Tarn-Garonnais de Paris.
En 1922, il organise une exposition collective pour la Société des lithographes à la galerie parisienne Devambez.

Au printemps 2010, une exposition lui est dédiée au Musée de Moissac, ville natale de cet illustrateur, peintre, lithographe et affichiste.

                    

 

 

 

 

Firmin BOUISSET


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page