les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Son nom fait partie des prestigieux pionniers du cirque français

 

Joseph BOUGLIONE

Né le 17 février 1904 à 6 heures du matin à Paray le Monial 71 Saône et Loire,
selon acte n°10

Décédé le 5 août 1987 à Paris 11e

 

 

Il est le fils de Joseph dit Sampion Bouglione, directeur de ménagerie et de Alexandrine Durand.

On raconte que Sampion Bouglione, arrière-grand-père de Joseph, marchand de tissus à Turin quitte le confort d’une vie aisée et sédentaire pour les jolis yeux de Sonia, une tzigane dompteuse de fauves. Ensemble, ils partent dresser des chapiteaux en Amérique. Nous sommes en 1830 et la saga des Bouglione ne fait que commencer.

Enfant de la balle, formé à tous les métiers du cirque, et notamment au dressage des fauves, Joseph devient directeur d’un chapiteau voyageur, puis à la mort de son frère Albert dit Alexandre, en 1954, il reprend le flambeau familial et devient directeur du cirque Bouglione, connu sous le nom de Cirque d’Hiver.

Entre 1963 et 1967, il dirige également l’ancien cirque Médrano, qui s’appelle ensuite le Cirque de Montmartre.

A son décès, comme tous les Bouglione, il est inhumé dans le cimetière de Lizy sur Ourcq (Seine et Marne), le cimetière d’élection des « gens du voyage ».

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page